CBD vs THC : Quelle différence entre les deux cannabinoïdes ?

CBD vs THC

Les bienfaits du CBD sont partout proclamés, mais il subsiste toujours des doutes dans l’esprit de certains. Cela parce qu’il se confond avec le THC  qui lui aussi est une substance très proche étant donné que tous deux proviennent d’une même plante qui est le cannabis. Pour surseoir à toutes les incertitudes, un CBD vs THC est réalisé dans cet article tout en passant par la connaissance de chacun d’entre eux.

Qu’est-ce que le CBD et le THC ?

Le CBD

Il est l’un des premiers éléments actifs du chanvre qui a pour nom complet le cannabidiol. Il est de la famille des phyto-cannabinoïdes. Il fut connu et prisé à cause de ses fonctions que l’on estime utiles pour la mise en place d’une liste des symptômes et signes d’états pathologiques, cliniquement observables et leur prise en charge. Il est aussi un analgésique, un spasmolytique et un remède contre les états dépressifs.

Sur l’organisme, le CBD réalisé une liaison entre les cellules réceptrices à capacités faibles et procède à leur inhibition sur une durée limitée. Il en fait de même avec les diverses particules transporteurs de messages dans le corps. Il a pour particularité de ne pas susciter de l’euphorie chez ses consommateurs et il n’est point toxique ou psychoactif. C’est une substance autorisée et légale lorsque sa teneur en THC est de 0,2 %.

Le THC

De son nom complet tétrahydrocannabidol, il est tiré du cannabis et est reconnu en tant qu’un psychotrope et un addictif. Pour cette raison, sa vente, son achat, sa culture ou sa possession reste sanctionné par la loi. Au sein de l’organisme, il se lie aux cellules réceptrices (CB1 et CB2) de la structure cannabinoïde afin de leur transmettre ses actifs.

Le THC peut entraîner une dépendance chez son consommateur et il est psychoactif. En thérapie, il est jugé utile pour contrer les inflammations et la douleur.

Résumé sur le CBD vs THC

le CBD et le THC se présentent comme des principes actifs du cannabis. Mais à la différence du cannabidiol qui n’a que des effets secondaires inoffensifs, le tétrahydrocannabidol provoque un état d’addiction chez ses consommateurs en plus d’avoir des effets sur leur système nerveux. Aussi, les deux peuvent servir comme remède dans la prise en charge de certaines maladies. Le CBD et le THC détiennent la même structure moléculaire, mais l’agencement de leurs atomes se présente avec quelques différences près.

CBD vs THC : quelles sont les maladies qu’ils traitent ?

Le CBD est réputé servir de remède pour plusieurs pathologies. Ainsi, l’on s’en sert pour :

  • Venir à bout des symptômes épileptiques ;
  • Traiter l’anxiété ;
  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Mettre fin aux problèmes de courbatures ;
  • Éviter l’insomnie ;
  • Les manifestations cancéreuses ;
  • Les pathologies dégénératives comme la maladie de Parkinson ;
  • Les maladies de la peau ;
  • Traiter les addictions ;
  • Le traitement des maladies articulaires telles l’arthrose et l’arthrite.

Au même instant, le THC malgré ses effets psychoactifs peut servir dans le traitement de certains maux chroniques. Il peut :

  • Servir de traitement secondaire en chimiothérapie ;
  • Aider dans la lutte contre la maladie neurologique auto-immune chronique du système nerveux central (la sclérose en plaques) ;
  • Atténuer les douleurs aiguës ;
  • Servir d’anti-inflammatoire ;
  • Accompagner le traitement de la maladie de Tourette ;
  • Combattre les troubles déficitaires de l’attention hyperactifs ou non.

La plupart de ces fonctions précitées du CBD et du THC sont toujours à une étape d’études en attente d’une confirmation précise.

Quels sont les effets secondaires du traitement CBD vs THC ?

En comparaison au THC, le CBD possède des effets indésirables qui sont presque inoffensifs. Cela parce qu’il se présente naturellement comme une substance pas dangereuse. Ainsi, sa prise peut entraîner des manifestations comme :

  • Les étourdissements ;
  • Les états diarrhéiques ;
  • L’épuisement ;
  • Les nausées ;
  • La déshydratation ou bouche sèche.

Les effets indésirables suite à la consommation du THC par contre ne sont pas à prendre à la légère et elles se manifeste avec plus de densité. Ainsi, le tétrahydrocannabidol peut :

  • Entrainer de l’intoxication ;
  • Porter des coups à la concentration ;
  • Diminuer le niveau du mental ;
  • Réduire les aptitudes psychomotrices ;
  • Conduire à une psychose ;
  • Causer des pertes de la mémoire ;
  • Causer de l’anxiété ;
  • Augmenter l’état de panique ;
  • Entraîner des crises de nerfs ;
  • Augmenter la fréquence du cœur ;
  • Faire diminuer le niveau de coordination ;
  • Conduire à une déshydratation ;
  • Transformer la couleur des yeux (rouge) ;
  • Réduire le temps de réactivité d’une personne.

Il est donc clair qu’en matière d’effets secondaires, le THC dépasse largement le CBD.

Il faut aussi rappeler que le CBD peut interagir avec les médicaments en raison de ses aptitudes inhibitrices sur les enzymes en charge de la dégradation des pilules. De cette manière, il réduit l’effet de ces dernières. Alors il faut l’avis d’un médecin avant toute association avec du cannabidiol.

L’interaction du THC avec les médicaments est plutôt dans un sens contraire. Il augmente les fonctions de ces derniers de sorte à ce que l’on finit par faire face à une situation de surdosage. De tels mélanges sont vivement proscrits.

Que peut-on retenir en générale sur le CBD vs THC ?

L’on peut retenir de tout ce qui suit que :

  • Le CBD et le THC peuvent servir en tant que traitements thérapeutiques ;
  • Ils ont pour origine le cannabis ;
  • Ils interagissent tous avec les cellules endocannabinoïde même si cela est de différentes manières ;
  • Le cannabidiol n’est pas psychoactif et ne peut causer de l’euphorie tandis que le tétrahydrocannabidol l’est et il fait rêver (planer) ;
  • Le CBD ne peut conduire à une dépendance, mais le THC entraîne l’addiction chez ses consommateurs ;
  • Le cannabidiol lie faiblement les récepteurs or le tétrahydrocannabidol effectue une liaison directe de ces derniers ;
  • Les effets secondaires du CBD sont bénins tandis que ceux du THC sont graves ;
  • La prise de CBD est légale avec une teneur THC ≤ 0,2 %, mais le THC est illégal sur tous les plans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici