E-liquide THC : avis, utilisations, effets

Le cannabis comporte deux grands principes actifs que sont le THC et le CBD. Le THC ou tétrahydrocannabinol est le principe actif de la plante de cannabis qui la rend interdite dans beaucoup de pays car il est psychoactif. Le THC est utilisable sous plusieurs formes comme la fleur, la résine ou encore l’huile. Mieux, il est possible de vapoter ou de fumer le THC avec de la cigarette électronique sous forme de e-liquide. Voici un article qui vous explique tout ce que vous devez savoir sur le e-liquide THC.

Le e-liquide THC : de quoi s’agit-il ?

Il est possible que vous entendiez parler de liquide ou de e-liquide THC, il s’agit de la même chose. L’e liquide THC provient d’un processus d’extraction de la plante de cannabis. Cela permet de séparer et de regrouper les principes actifs du cannabis à l’aide des fleurs. Ainsi donc, il est possible d’obtenir des produits à forte teneur en THC ainsi qu’il est possible d’en trouver de forte teneur en CBD.

Vous pouvez vous en procurer sous forme de liquide dans les pays ou la culture et la commercialisation du cannabis sous forme de cartouches sont autorisées. Une fois que vous aurez acquis les cartouches, il vous sera possible de les visser à un vaporisateur qui va vous permettre de les fumer. Les fabricants utilisent habituellement des teintures de cannabis pour confectionner le liquide THC.

Pour les fabriquer, ils laissent le plus souvent des têtes de beuh ou encore du hasch infuser dans de l’alcool durant environ deux semaines. Une telle période de dissolution est idéale pour permettre au THC de prendre le temps de se dissoudre convenablement dans l’alcool. L’étape suivante consiste à retirer le cannabis du liquide et à ajouter de la glycérine au mélange avant d’en faire du e-liquide THC.

Il est possible d’utiliser diverses sortes de bases pour la dissolution du cannabis afin d’en faire du e-liquide au THC. Il existe un grand nombre d’entreprises qui font usage par exemple du BHO par exemple comme base du liquide. Mais une telle base est sensible car elle est dangereuse et il faut donc savoir s’en servir pour ne pas prendre de risque. Il y a d’autres fabricants qui préfèrent ajouter des arômes sous forme de terpènes dans le but de donner une saveur spécifique au rendu.

En prenant connaissance du processus de fabrication du e-liquide THC, il est possible pour une personne lambda de le confectionner à domicile. Vous pouvez donc commander et vous faire livrer les têtes de hasch ou de beuh et un vapoteur à domicile. Chaque type de produit et chaque dosage comporte ses proportions bien définies en ce qui concerne les autres éléments à ajouter pour la dissolution. Il faut donc lire les notices des produits pour savoir s’y prendre.

Le e-liquide THC est-il bon ?

S’il faut prendre uniquement en compte la qualité du produit, il faut dire que les e-liquides THC sont pour la plupart, assez dosés. De manière générale, les fleurs de cannabis ont une teneur qui varie de 10 à 15% de THC alors que les é-liquides ont une teneur en THC qui peut aller jusqu’à 90%. Il faut voir l’écart de dosage pour savoir à quel point il faut savoir s’y prendre avec les e-liquide THC.

Il est donc conseillé aux personnes novices dans l’utilisation des e-liquides THC de se faire accompagner et de ne pas forcer sur le dosage car elles risquent de se sentir incommodées par la puissance d’un tel produit. Il faut également préciser que les effets du THC varient d’une personne à une autre.

Si vous comptez vous servir du THC à des fins médicales, il s’agit de l’une des meilleures méthodes pour l’ingérer. Si les produits à base de THC sont produits de manière industrielle et sous des conditions légales, les fabricants peuvent décider des principes actifs à conserver et peuvent proposer des produits précis pour chaque type d’usage médical afin de leur assurer une grande marge de réussite. Mais il faut encore un grand nombre d’études pour réussir convenablement les combinaisons des différents cannabinoïdes en des besoins de chaque type de patients.

La France admet-elle la culture et la commercialisation du e-liquide THC ?

Il faut savoir qu’à ce jour, la France ne tolère pas encore officiellement la culture du cannabis et encore moins la commercialisation des produits à base de THC. Il en est de même pour de nombreux autres pays d’Europe. Il existe cependant, des particuliers qui arrivent à se procurer du e-liquide THC produits sous d’autres cieux par le biais d’internet. En dehors du risque légal encouru, le client met sa santé en jeu parce que tous les fabricants ne font pas preuve d’honnêteté en ce qui concerne la constitution du produit et peuvent donc engendrer des effets indésirés sur la santé de leur client.

4.3/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.