Ear candle : avis et mode d’emploi

Ear candle

L’oreille faisant partie des organes les plus sensibles du corps humain, son nettoyage n’est pas souvent très facile. Il faut trouver les bons outils pour pouvoir le faire en profondeur sans se faire mal. L’ear candle est compté parmi ces matériels. C’est l’un des procédés les plus vieux et les plus fréquents dont l’on se sert pour avoir des oreilles propres. Bien vrai que l’usage de la bougie auriculaire fasse l’objet de multiples controverses, un bon nombre de spécialistes en médecine alternative soutiennent qu’il s’agit plutôt d’une technique d’une incroyable efficacité pour le soin des oreilles. Voici des détails sur cet accessoire.

Comment se présente l’ear candle ?

Encore appelé bougie auriculaire ou d’oreille en français, l’ear candle est un tube en textile revêtu avec de la cire provenant des abeilles et dont le rôle est de nettoyer le conduit des oreilles. C’est un équipement généralement utilisé dans la médecine alternative. Il est à placer à l’intérieur du conduit de l’appareil auditif puis à allumer. Lorsqu’il brûle, cela occasionne une dépression favorisant le ramollissement ainsi que l’aspiration du cérumen présent dans ses parois en se stockant sur le bas du tube.

Quels sont les avantages de la bougie auriculaire ?

L’ear candle est un outil efficace pour enlever tout le cérumen des oreilles. Ainsi, celles-ci sont maintenues bien propres. Par ailleurs, avec la bougie auriculaire, fini l’usage du coton-tige qui favorise le développement des bouchons de cérumen au fond des canaux auditifs. C’est donc le moyen le plus sûr pour éviter d’avoir des problèmes d’oreille.

De plus, c’est un accessoire qui en produisant de la chaleur, contribue à une meilleure irrigation et circulation au niveau de la lymphe. Aussi, l’ear candle permet de maintenir la zone du tympan au sec pour une bonne santé des oreilles. De plus, il garantit un drainage réussi du conduit lacrymal. En outre, son utilisation est une excellente solution pour se déstresser et pour se détendre. Toutefois, cet équipement n’a pas que des avantages. L’utilisation de la bougie auriculaire confronte des fois les utilisateurs à des désagréments.

Quels sont les inconvénients liés à l’usage de l’ear candle ?

L’emploi de cet accessoire peut constituer un véritable danger surtout s’il est utilisé n’importe comment. En effet, fonctionnant avec un vrai feu, il peut causer des brûlures du pavillon externe de l’oreille s’il n’est pas utilisé comme il se doit. Aussi, chez certaines personnes ayant la peau vraiment sensible, l’usage régulier de la bougie auriculaire peut faire naître des irritations cutanées en l’occurrence l’eczéma.

Il est également possible que l’ear candle puisse obstruer les conduits de l’organe d’écoute ou même percer le tympan à cause de l’écoulement de la cire. Ce qui expose à des difficultés à entendre correctement ou à des maux d’oreille. C’est pour cette raison qu’il est crucial de bien se positionner et de prendre toutes les précautions qu’il faut avant toute utilisation de cette bougie auriculaire.

Quel est le mode d’emploi d’un ear candle ?

L’utilisation de la bougie auriculaire ne demande pas une grande procédure. Mais toutefois, il faut des préalables à faire avant de l’envoyer dans l’appareil d’audition.

Les diverses précautions à prendre

Avant son usage, il est important de s’assurer que les dimensions de la bougie auriculaire (sa taille et son diamètre) correspondent parfaitement à celles du canal de son oreille afin de pouvoir rentrer sans difficulté à l’intérieur. Toutefois, si l’on se rend compte qu’elle est trop grande, il est possible de l’ajuster en taillant son bout en se servant d’un ciseau. Il faut également veiller à ce que les extrémités de l’ear candle soient ouvertes pour que la chaleur puisse passer sans aucun obstacle.

Si ce n’est pas le cas, il faut y retirer ce qui le bouche à l’aide d’un objet bien pointu. Une fois que la bougie auriculaire est apprêtée, il faut chercher à se laver les mains ainsi que les parties externes des oreilles pour réduire au maximum les risques de contamination d’agents pathogènes qui peut se produire au moment de l’insertion de l’ear candle et qui peut être à l’origine de la survenance d’infections. Se servir de l’eau avec une solution lavant non-agressive et antimicrobienne pour cette opération est recommandé. Ensuite, bien les essuyer à l’aide d’une serviette propre.

Il est conseillé de se couvrir la tête et la partie haute du torse pour éviter les brûlures. Envoyer ensuite l’ear candle dans du papier aluminium ou dans une moule en prenant soin d’y réaliser préalablement un trou dans lequel un bout de l’équipement ira. Ceci dans le but d’optimiser sa sécurité. Puis se positionner sur une chaise en essayant d’être le plus droit possible ou se coucher sur un support confortable la tête penchée sur le côté.

La méthode d’insertion de la bougie auriculaire

Une fois bien positionné, avant d’introduire l’earl candle dans d’oreille, il faut procéder à un massage des alentours de l’organe ainsi que de son intérieur pendant une trentaine de secondes. Ceci pour préparer ce dernier à recevoir la bougie auriculaire et aussi pour optimiser la circulation du sang. Dès que fini, il faut placer le bout de l’ear candle délicatement dans le canal d’une oreille de sorte à former un angle d’à peu près 30 degrés.

Puis passer à l’allumage de celui-ci. Cette étape ne doit pas être faite seule, il faut obligatoirement une autre personne pour aider à mettre du feu sur la bougie auriculaire toujours pour plus de sécurité. Une fois, la bougie allumée, il faudra la laisser brûler durant une quinzaine de minutes. Lorsque la combustion se fait, il faut y retirer de temps en temps la cendre que produit l’ear candle afin d’éviter qu’elle ne tombe sur l’utilisateur et ne le brûle.

Pour être efficace, il est recommandé de ne laisser que 7 à 10 cm du tube. Éteindre la bougie auriculaire et le retirer. Reconduire le même procédé pour l’autre oreille. La procédure peut être reprise jusqu’à ne plus sentir de saletés. Après le retrait d’ear candle, il faudra chercher à se nettoyer à nouveau les oreilles afin d’y enlever tout résidu de cérumen qui s’y est propagé. Le coton tige est l’instrument idéal pour le faire. Toutefois, il faudra faire attention à ne pas l’enfoncer dans les conduits de l’organe. Ceci parce que cela peut pousser les saletés et le cérumen en profondeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici